6 avr. 2015

#560. Le guide de l'Otter* barbu (3 - Travailler)

Vous avez bien réfléchi à ce que vous alliez ressembler avec votre belle barbe toute neuve. Vous avez laissé pousser votre poil depuis quelques semaines, et avez bien pris soin de votre peau. Il est maintenant temps de donner à cette masse informe une coupe du tonnerre, et faire de votre barbe une véritable œuvre d'art. Vous êtes au poil !


Série Barbe
1. Réfléchissez. Et sachez ce que vous voulez ou pouvez faire de votre barbe
2. Préparer. Pour une belle barbe, il faut une belle peau.
3. Travaillez. On ne s'improvise pas tailleur de barbe.
4. Entretenez. Avec peu de choses on peut faire mieux, plus longtemps
5. Confiez votre tête à des pros. Et apprenez encore plus de choses.

Voici donc cette semaine quelques petits conseils pour une barbe bien taillée. 

1. Des poils point trop haut tu ne laisseras. Une jolie barbe, ça ne remonte pas jusqu'aux yeux. Une jolie ligne, bien tracée, entre la naissance de la barbe près des oreilles et la commissure des lèvres. Pour cela, 4 options : 

• Le rasage manuel. Vous pouvez raser l'excédent de poils au dessus de cette ligne imaginaire. Au rasage manuel, avec un rasoir à lames ou un coupe-chou (j'utilise pour ma part le Gilette Fusion ProGlide) et une huile de rasage. Le gel Somersets Maximum Glide est parfait pour ça, et économique (4,50£ les 200mL sur leur site internet). 


Le rasage mécanique. Si vous avez un rasoir mécanique, c'est aussi pratique et ultra rapide de raser cette zone avec. Ma tondeuse, la Remington MB6550 (56,59 € sur Amazon) a l'avantage de changer de tête et de faire tondeuse classique, rasoir mécanique et tondeuse de précision. Ça peut être une bonne idée d'investir dans une tondeuse complète du genre si on travaille régulièrement la barbe. 

Pour un confort maximum, on peut quand même préparer la peau au rasage, même mécanique avec une huile de rasage. Toujours chez Somersets, l'huile de rasage est à 3,50£ (et seulement quelques gouttes suffisent)


L'avantage de ces deux premières méthodes : c'est rapide à faire. L'inconvénient : le poil repousse vite. On peut donc opter pour ces deux autres options, plus chiantes, mais durables.

La pince à épiler. Pour les masochistes. C'est assez long à faire, mais le résultat est impeccable, puisqu'on travaille poil par poil. Une des techniques que j'utilise le plus souvent.

La cire. La aussi, c'est pas pour les douillettes. Vous pouvez utiliser n'importe quelle cire chaude, elles font l'affaire. J'utilise pour ma part la Veet. Il existe des cires spécial visage, qui sont en général plus chères.

2. Un cou dégagé tu auras. Une jolie barbe, ça ne descend pas jusqu'au nombril. L'idéal c'est de démarquer une zone à un doigt au dessus de la glotte (et pour les femmes à barbe, un peu au pif). Pour cela vous pouvez vous remettre à raser (attention aux boutons) ou alors simplement tondre à blanc. Le résultat est idéal, il faut recommencer toutes les semaines.


3. Ta lèvre tu montreras. Que vous décidiez d'arborer une barbe de 3 jours ou une barbe longue, c'est vilain qu'elle recouvre la lèvre supérieure. Il convient de redessiner le contour de cette lèvre en coupant les poils au dessus de celle-ci bien droit. Le plus facile, c'est avec la tondeuse sans sabot.

On en profite aussi pour nettoyer les zones sous la lèvre inférieure, de chaque côté de la mouche (qu'une connaissance un jour, avait affectueusement surnommé "tape-couilles"), ainsi que le dessus de la lèvre supérieure. Il y a toujours à cet endroit un poil idiot qui fait une bouclette imprévue.


4. Les poils hirsutes tu traqueras. Une barbe de trois jours, ça s'entretient très régulièrement, ça va de soit. Mais ce n'est pas parce qu'on porte la barbe Scruffy ou la barbe longue qu'on est obligé de ressembler à un clodo.

Il faut donc régulièrement égaliser avec la tondeuse et un sabot. Trouvez votre longueur idéale, et faites le toutes les semaines. Pour moi par exemple, c'est 12mm. Aidez-vous d'un peigne pour prendre à rebrousse poil les zones où l'implantation est compliquée.


Pensez aussi à tondre un peu plus court les zones denses (comme la moustache généralement) ou sous le menton pour éviter un effet de masse. Toujours dans mon cas, je tonds à ces endroits à 10mm.

Voilà ! Vous connaissez tous mes trucs pour avoir une barbe bien taillée. Maintenant il faut commencer à penser à l'entretenir, pour toujours avoir le poil doux, qui sente bon et qui soit propre. Les bouts de pain qui traînent et une odeur désagréable, out ! Et on voit ça la semaine prochaine...

* Otter signifie loutre en anglais. C'est, dans le lexique gay, la catégorie des mecs pas gros et un peu poilus, tandis que les bears (ours) sont plutôt plus ronds. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire