6 avr. 2015

#560. Le guide de l'Otter* barbu (3 - Travailler)

Vous avez bien réfléchi à ce que vous alliez ressembler avec votre belle barbe toute neuve. Vous avez laissé pousser votre poil depuis quelques semaines, et avez bien pris soin de votre peau. Il est maintenant temps de donner à cette masse informe une coupe du tonnerre, et faire de votre barbe une véritable œuvre d'art. Vous êtes au poil !


Série Barbe
1. Réfléchissez. Et sachez ce que vous voulez ou pouvez faire de votre barbe
2. Préparer. Pour une belle barbe, il faut une belle peau.
3. Travaillez. On ne s'improvise pas tailleur de barbe.
4. Entretenez. Avec peu de choses on peut faire mieux, plus longtemps
5. Confiez votre tête à des pros. Et apprenez encore plus de choses.

Voici donc cette semaine quelques petits conseils pour une barbe bien taillée. 

1. Des poils point trop haut tu ne laisseras. Une jolie barbe, ça ne remonte pas jusqu'aux yeux. Une jolie ligne, bien tracée, entre la naissance de la barbe près des oreilles et la commissure des lèvres. Pour cela, 4 options : 

• Le rasage manuel. Vous pouvez raser l'excédent de poils au dessus de cette ligne imaginaire. Au rasage manuel, avec un rasoir à lames ou un coupe-chou (j'utilise pour ma part le Gilette Fusion ProGlide) et une huile de rasage. Le gel Somersets Maximum Glide est parfait pour ça, et économique (4,50£ les 200mL sur leur site internet). 


Le rasage mécanique. Si vous avez un rasoir mécanique, c'est aussi pratique et ultra rapide de raser cette zone avec. Ma tondeuse, la Remington MB6550 (56,59 € sur Amazon) a l'avantage de changer de tête et de faire tondeuse classique, rasoir mécanique et tondeuse de précision. Ça peut être une bonne idée d'investir dans une tondeuse complète du genre si on travaille régulièrement la barbe. 

Pour un confort maximum, on peut quand même préparer la peau au rasage, même mécanique avec une huile de rasage. Toujours chez Somersets, l'huile de rasage est à 3,50£ (et seulement quelques gouttes suffisent)


L'avantage de ces deux premières méthodes : c'est rapide à faire. L'inconvénient : le poil repousse vite. On peut donc opter pour ces deux autres options, plus chiantes, mais durables.

La pince à épiler. Pour les masochistes. C'est assez long à faire, mais le résultat est impeccable, puisqu'on travaille poil par poil. Une des techniques que j'utilise le plus souvent.

La cire. La aussi, c'est pas pour les douillettes. Vous pouvez utiliser n'importe quelle cire chaude, elles font l'affaire. J'utilise pour ma part la Veet. Il existe des cires spécial visage, qui sont en général plus chères.

2. Un cou dégagé tu auras. Une jolie barbe, ça ne descend pas jusqu'au nombril. L'idéal c'est de démarquer une zone à un doigt au dessus de la glotte (et pour les femmes à barbe, un peu au pif). Pour cela vous pouvez vous remettre à raser (attention aux boutons) ou alors simplement tondre à blanc. Le résultat est idéal, il faut recommencer toutes les semaines.


3. Ta lèvre tu montreras. Que vous décidiez d'arborer une barbe de 3 jours ou une barbe longue, c'est vilain qu'elle recouvre la lèvre supérieure. Il convient de redessiner le contour de cette lèvre en coupant les poils au dessus de celle-ci bien droit. Le plus facile, c'est avec la tondeuse sans sabot.

On en profite aussi pour nettoyer les zones sous la lèvre inférieure, de chaque côté de la mouche (qu'une connaissance un jour, avait affectueusement surnommé "tape-couilles"), ainsi que le dessus de la lèvre supérieure. Il y a toujours à cet endroit un poil idiot qui fait une bouclette imprévue.


4. Les poils hirsutes tu traqueras. Une barbe de trois jours, ça s'entretient très régulièrement, ça va de soit. Mais ce n'est pas parce qu'on porte la barbe Scruffy ou la barbe longue qu'on est obligé de ressembler à un clodo.

Il faut donc régulièrement égaliser avec la tondeuse et un sabot. Trouvez votre longueur idéale, et faites le toutes les semaines. Pour moi par exemple, c'est 12mm. Aidez-vous d'un peigne pour prendre à rebrousse poil les zones où l'implantation est compliquée.


Pensez aussi à tondre un peu plus court les zones denses (comme la moustache généralement) ou sous le menton pour éviter un effet de masse. Toujours dans mon cas, je tonds à ces endroits à 10mm.

Voilà ! Vous connaissez tous mes trucs pour avoir une barbe bien taillée. Maintenant il faut commencer à penser à l'entretenir, pour toujours avoir le poil doux, qui sente bon et qui soit propre. Les bouts de pain qui traînent et une odeur désagréable, out ! Et on voit ça la semaine prochaine...

* Otter signifie loutre en anglais. C'est, dans le lexique gay, la catégorie des mecs pas gros et un peu poilus, tandis que les bears (ours) sont plutôt plus ronds. 

3 avr. 2015

#559. Je zing, tu zing, il zing, nous zingons, vous zingez !

A force de regarder sur des tas de sites à la con, je ne sais plus où j'ai trouvé celui-là. Toujours est-il que l'idée est très sympa : boire de l'eau c'est bien, mais de l'eau améliorée, c'est mieux. Pour ma part je bois tout le temps de l'eau au citron.

Soit en mode flemmard en ajoutant dans une gourde quelques gouttes du fameux jus-de-citron-dans-la-petite-bouteille-en-plastique-jaune, soit en mode moins flemmard et qualitatif en pressant le jus d'un citron dans ladite gourde.


Et bien Zing, ça permet d'être flemmard ET quali en même temps. En gros ça embarque le presse citron dans ta gourde. Ce qui permet aussi de laisser le demi-citron et d'infuser plus longtemps l'eau.

C'est hyper simple. Tu ouvres d'un côté, tu presses le demi-citron et tu fermes. Tu ouvres de l'autre côté et tu remplis d'eau. Et hop. Done.


Et si j'aime pas le citron ? Me demanderas-tu...

Et bien Zing a tout prévu puisqu'il y a un modèle pour faire la même chose avec n'importe quel fruit. Haha ! L'aquazinger dispose d'un système pour destroy n'importe quoi. Tu peux donc te faire de l'eau au poulet, si tu veux.

Et si j'aime pas l'eau ? Me demanderas-tu encore... (Tu commences à être chiant, mais ok)

Encore une fois, Zing a la parade avec le VodkaZinger, qui a le même principe que l'aquazinger, mais avec une gourde en métal pour garder l'alcool plus frais et mieux le conserver. Après, t'es pas o-bli-gé de mettre de la Vodka.


Niveau finition, les modèles sont plutôt fun, colorés, et design. On peut choisir aussi le modèle sport, avec un bouchon-paille et une accroche pour tenir la gourde d'un seul doigt. C'est celui que j'ai choisi.

C'est tout con, mais fallait y penser. Et entre nous, je l'utilise tout le temps.

Bon ensuite, c'est un peu cher pour une gourde je l'avoue. Entre 15,99$ et 25,99$ selon les modèles.

1 avr. 2015

#558. Finies les courbatures grâce aux espagnols. FisioCrem

Venue tout droit d'Espagne, la marque FisioCrem a créé un gel qui soigne les blessures du quotidien, ou dues au sport, ligamentaires ou musculaires. Et comme je cours parfois 12km ou plus le week-end, j'ai parfois des lendemains difficiles, bien que je prenne de l'homéopathie, boive beaucoup d'eau, m'étire après et avant le sport, etc.

Je me suis donc laissé tenter. On ne trouve pas Fisiocrem encore en France, mais on peut facilement les trouver online, sur leur site par exemple.


De couleur blanche, la crème est plutôt douce et agréable à appliquer et entre bien dans la peau. Cela va sans dire qu'il faut la mettre après la douche et pas avant, non que je vous prenne pour des crétins, mais j'en connais certains.

En remettant mon pantalon, je ressens dans le muscle que j'ai massé une grande fraîcheur. C'est comme avec le baume du tigre ou des crèmes comme Synthol. La crème est mentholée et chauffe après application.


Un truc pas mal de cette crème c'est qu'elle est produite à partir de fleurs, comme la Calendula ou l'Arnica (pas de mystère, comme le principe homéo qui soigne lui aussi les courbatures).

Je l'ai testé une bonne dizaine de fois, avec et sans étirements après la course, et je dois avouer que je n'ai jamais eu de courbatures après application de cette crème. J'aurais tendance à dire que c'est plutôt efficace, même si je ne peux pas faire office d'étude scientifique.


Pour le prix, c'est plutôt raisonnable, comptez 7,95€ pour le tube de 60mL (équivalent à un tube d'une autre marque), ou 27,87€ pour le gros gros tube de 250mL (économique si vous courez beaucoup)

Je n'ai pas trouvé le supplément pour que ce soit un bel espagnol qui vous l'amène directement et vous passe la pommade. Dommage...

30 mars 2015

#557. Le guide de l'Otter* barbu (2 - Préparez)

La semaine dernière, vous avez trouvé la "coupe" de barbe parfaite. Avant de la tailler, la semaine prochaine, nous allons nous occuper cette semaine de la peau qu'il y a en dessous.

Souvent négligée, cette zone est agressée par le froid et la barbe qui y pousse. C'est souvent qu'on y trouve des rougeurs, voire des plaques de peaux mortes. Conclusion : faut s'en occuper.


Série Barbe
1. Réfléchissez. Et sachez ce que vous voulez ou pouvez faire de votre barbe
2. Préparer. Pour une belle barbe, il faut une belle peau.
3. Travaillez. On ne s'improvise pas tailleur de barbe.
4. Entretenez. Avec peu de choses on peut faire mieux, plus longtemps
5. Confiez votre tête à des pros. Et apprenez encore plus de choses.


Le conseil n°1 pour avoir une peau douce au niveau des joues, c'est de faire un gommage par semaine. Cela permet d'exfolier la peau et la laisser douce à l'endroit où poussent les poils. Vous pouvez utiliser le gommage Somersets Face Scrub

A l'huile de Jojoba et à la Camomille, il a une odeur pas désagréable du tout, et laisse la peau vraiment douce. En plus c'est pas vraiment cher, les 100mL ne coûtent que 4,95£ (sur le site officiel, par exemple)


Le flacon est assez pratique avec l'ouverture vers le bas, ce qui évite de secouer comme un forcené quand on arrive à la fin du produit. 

Conseil n°2, tout aussi important : pensez à bien hydrater la peau. Pas la peine d'avoir une dizaine de crèmes, une seule suffit. J'utilise pour ma part un gros classique : le soin après-rasage Hydra énergétique de L'Oréal Men Expert. Bien que je ne me rase pas, il combine la fraîcheur d'un après rasage et l'hydratation d'un soin visage. Pratique, efficace pour 7,50€ les 75mL (sur le site L'Oréal)


Enfin, mon conseil n°3, plus une barbe est longue, plus elle demande de soins, et maintenant que vous aussi vous avez le poil facial qui pousse, la première des choses à lui offrir, c'est un bon shampoing. Pour ça je vous conseille le shampoing de barbe de The Bearded Man Company


A l'Aloé Vera, il est conçu pour les zones de peau fragiles, et laisse donc la barbe douce. Le petit plus que j'ai adoré : l'odeur est très douce et rappelle un peu le savon de chez mamie. Un rien désuet et du coup très agréable. On le trouve pour 11,99£ les 100mL (sur le site The Bearded Man Company)


Vous connaissez maintenant tout mon rituel de préparation de barbe. Vous avez en tête votre objectif final. Vous êtes prêt pour le gros du boulot : la taille à proprement parler, la semaine prochaine.

* Otter signifie loutre en anglais. C'est, dans le lexique gay, la catégorie des mecs pas gros et un peu poilus, tandis que les bears (ours) sont plutôt plus ronds. 

25 mars 2015

#556. Sunday, fun day* avec le Journal du fun par les Kikkos

C'était un dimanche pluvieux. Et froid. Le genre de dimanches où t'as carrément pas envie de sortir. En plus il faisait noir. Franchement on aurait été 1000 fois mieux sous la couette. Et pourtant.

Ok, on y est allés à la base, parce que dans la petite troupe des Kikkos, y'a un pote à nous. En mode "allez on se motive, ça lui fera plaisir". En plus je vous avoue, j'avais un à priori négatif sur le théâtre d'impro. Je sais pas pourquoi... Mais nous sommes arrivés au théâtre Pixel vers 19h30, ce dimanche là.


Une entrée microscopique et un accueil chaleureux, nous attendons quelques minutes, et remplissons un petit papier pour proposer un thème d'improvisation. Nous voilà dans la salle (petite aussi) du théatre. Au premier rang.

Alors qu'on s'installe, la troupe commence déjà à faire le show, s'activant tout autour de nous. En quelques minutes à peine, nous sommes dans l'ambiance. L'énergie positive de ces 6 jeunes comédiens est contagieuse.


Super ambiance pour un spectacle d'impro au concept bien trouvé et poussé jusque dans ses retranchements, de l'entrée dans la salle jusqu'aux applaudissements.

Le Journal du fun, c'est un journal TV qui a perdu ses "cassettes". Le présentateur (et metteur en scène Laurent Jacquart) est effaré tandis que les techniciens de plateau (Marion, Nadia, Nicolas, Paulo, et Robinson) se proposent "au pied levé" de refaire les vidéos.

Chaque comédien amène sa patte, et l'ensemble fonctionne très bien. Tellement même qu'en sortant, certains doutaient que c'était vraiment de l'impro ! Et si ! Bon public, j'ai vraiment beaucoup ri du début à la fin. Un moyen vraiment cool de passer un dimanche soir (c'est pourri les dimanches).


Et certaines scènes sont vraiment extra. Alors bien entendu, il y a une trame, sur laquelle surfent les comédiens, mais chaque représentation est unique, c'est bien le principe de l'impro. Un spectacle que je vous conseille vraiment pour une petite troupe qui en a vraiment sous le pied !

Encore 4 représentations, le dernier dimanche de chaque mois. Dépêchez-vous de réserver votre place (à 16€ sur Billetreduc), seulement 40 places par représentation ! Et la prochaine dans quelques jours...

Au théâtre Pixel. 18 rue Championnet. Paris 18
Suivez les Kikkos sur leur Facebook.

* Comme disent les amerloques.

23 mars 2015

#555. Le guide de l'Otter* barbu (1 - Réfléchissez )

Pendant un mois je vais vous parler barbes. En ce qui me concerne, cela fait déjà plusieurs années que je la porte. Et souvent, les gens me disent qu'elle est belle, fournie, entretenue.

Mais eh les gars ? Vous croyez quoi ? Que ça s'auto-entretient comme les fours, une barbe ? Nope ! Ça se bichonne, ça se travaille, ça se taille pour la garder longue... C'est tout un art quoi...


J'ai découpé ma série d'articles en 5 parties :
1. Réfléchissez. Et sachez ce que vous voulez ou pouvez faire de votre barbe
2. Préparer. Pour une belle barbe, il faut une belle peau.
3. Travaillez. On ne s'improvise pas tailleur de barbe.
4. Entretenez. Avec peu de choses on peut faire mieux, plus longtemps
5. Confiez votre tête à des pros. Et apprenez encore plus de choses.

Aujourd'hui, nous allons voir quelques petits trucs pour décider au mieux comment laisser pousser sa barbe, avant de passer à l'acte. Avec un livre et une appli.

Dans un premier temps, il faut savoir faire avec ce que l'on a. Si on a une barbe clairsemée, il faudra peut-être privilégier un bouc ou une moustache. Si on a l'implantation des poils qui remonte haut sur les joues, il faudra penser au moment de la taille à travailler cette partie.

Il faut également savoir si l'on veut une barbe de 3/4 jours, une barbe travaillée de 8 ou 10mm ou encore une barbe longue. Il faudra donc laisser pousser en conséquence avant de tailler. Le matériel n'est pas le même, ni la façon de les travailler.

Enfin en fonction de sa forme de visage certaines "coupes" de barbe et moustaches sont plus ou moins recommandées. Et pour ça on peut avoir besoin de conseils.


Le livre tout d'abord, Barbes et Moustaches Comment les tailler au poil ! par Sarah Daniel Hamizi aka La Barbière de Paris (salon parisien que j'avais testé ici). Un petit guide super complet chez Larousse (6,90€ chez Amazon) qui rassemble, en 127 pages l'histoire de la barbe, des barbiers, du poil, du matos à avoir et comment s'en servir, et surtout une leçon de style.


A chaque visage sa barbe ou sa moustache, que l'on ait le visage carré ou rond, ou les cheveux courts ou longs. Un certain nombre de tailles sont clairement expliquées par étapes, et des QRcode sont disposés pour permettre de voir les vidéos correspondantes.


Très bien documenté, le guide est bourré de petits conseils pour bien s'occuper de sa barbe (ou moustache), de la préparation de la peau à l'entretien après la taille.

Pour certains d'entre vous ce n'est toujours pas très clair. Mouche ou pas mouche, barbe courte ou longue ? Vous avez besoin de voir ce que ça donne.


Il y a pour vous l'appli Philipps Grooming (gratuite sur Google Play et Itunes), qui propose, outre des conseils de barbiers, de "tester" des barbes sur vous, en faisant une simulation avec une photo.


Alors c'est sûr, c'est plus évident de faire la photo avant de se laisser pousser la barbe, ça rend mieux. On reprochera le manque de justesse de calage des simulations sur la photo, mais l'idée est là, c'est gratuit et ça peut aider à se faire une idée.


J'avoue que les tutos sont plutôt sexy...

Maintenant vous savez exactement ce que vous voulez faire de votre pilosité faciale. Rendez-vous la semaine prochaine (pendant que tout ça pousse gentiment) pour s'occuper de la peau, sous les poils et la rendre clean et prête à accueillir votre barbe toute neuve.

* Otter signifie loutre en anglais. C'est, dans le lexique gay, la catégorie des mecs pas gros et un peu poilus, tandis que les bears (ours) sont plutôt plus ronds.