25 mars 2015

#556. Sunday, fun day* avec le Journal du fun par les Kikkos

C'était un dimanche pluvieux. Et froid. Le genre de dimanches où t'as carrément pas envie de sortir. En plus il faisait noir. Franchement on aurait été 1000 fois mieux sous la couette. Et pourtant.

Ok, on y est allés à la base, parce que dans la petite troupe des Kikkos, y'a un pote à nous. En mode "allez on se motive, ça lui fera plaisir". En plus je vous avoue, j'avais un à priori négatif sur le théâtre d'impro. Je sais pas pourquoi... Mais nous sommes arrivés au théâtre Pixel vers 19h30, ce dimanche là.


Une entrée microscopique et un accueil chaleureux, nous attendons quelques minutes, et remplissons un petit papier pour proposer un thème d'improvisation. Nous voilà dans la salle (petite aussi) du théatre. Au premier rang.

Alors qu'on s'installe, la troupe commence déjà à faire le show, s'activant tout autour de nous. En quelques minutes à peine, nous sommes dans l'ambiance. L'énergie positive de ces 6 jeunes comédiens est contagieuse.


Super ambiance pour un spectacle d'impro au concept bien trouvé et poussé jusque dans ses retranchements, de l'entrée dans la salle jusqu'aux applaudissements.

Le Journal du fun, c'est un journal TV qui a perdu ses "cassettes". Le présentateur (et metteur en scène Laurent Jacquart) est effaré tandis que les techniciens de plateau (Marion, Nadia, Nicolas, Paulo, et Robinson) se proposent "au pied levé" de refaire les vidéos.

Chaque comédien amène sa patte, et l'ensemble fonctionne très bien. Tellement même qu'en sortant, certains doutaient que c'était vraiment de l'impro ! Et si ! Bon public, j'ai vraiment beaucoup ri du début à la fin. Un moyen vraiment cool de passer un dimanche soir (c'est pourri les dimanches).


Et certaines scènes sont vraiment extra. Alors bien entendu, il y a une trame, sur laquelle surfent les comédiens, mais chaque représentation est unique, c'est bien le principe de l'impro. Un spectacle que je vous conseille vraiment pour une petite troupe qui en a vraiment sous le pied !

Encore 4 représentations, le dernier dimanche de chaque mois. Dépêchez-vous de réserver votre place (à 16€ sur Billetreduc), seulement 40 places par représentation ! Et la prochaine dans quelques jours...

Au théâtre Pixel. 18 rue Championnet. Paris 18
Suivez les Kikkos sur leur Facebook.

* Comme disent les amerloques.

23 mars 2015

#555. Le guide de l'Otter* barbu (1 - Réfléchissez )

Pendant un mois je vais vous parler barbes. En ce qui me concerne, cela fait déjà plusieurs années que je la porte. Et souvent, les gens me disent qu'elle est belle, fournie, entretenue.

Mais eh les gars ? Vous croyez quoi ? Que ça s'auto-entretient comme les fours, une barbe ? Nope ! Ça se bichonne, ça se travaille, ça se taille pour la garder longue... C'est tout un art quoi...


J'ai découpé ma série d'articles en 5 parties :
1. Réfléchissez. Et sachez ce que vous voulez ou pouvez faire de votre barbe
2. Préparer. Pour une belle barbe, il faut une belle peau.
3. Travaillez. On ne s'improvise pas tailleur de barbe.
4. Entretenez. Avec peu de choses on peut faire mieux, plus longtemps
5. Confiez votre tête à des pros. Et apprenez encore plus de choses.

Aujourd'hui, nous allons voir quelques petits trucs pour décider au mieux comment laisser pousser sa barbe, avant de passer à l'acte. Avec un livre et une appli.

Dans un premier temps, il faut savoir faire avec ce que l'on a. Si on a une barbe clairsemée, il faudra peut-être privilégier un bouc ou une moustache. Si on a l'implantation des poils qui remonte haut sur les joues, il faudra penser au moment de la taille à travailler cette partie.

Il faut également savoir si l'on veut une barbe de 3/4 jours, une barbe travaillée de 8 ou 10mm ou encore une barbe longue. Il faudra donc laisser pousser en conséquence avant de tailler. Le matériel n'est pas le même, ni la façon de les travailler.

Enfin en fonction de sa forme de visage certaines "coupes" de barbe et moustaches sont plus ou moins recommandées. Et pour ça on peut avoir besoin de conseils.


Le livre tout d'abord, Barbes et Moustaches Comment les tailler au poil ! par Sarah Daniel Hamizi aka La Barbière de Paris (salon parisien que j'avais testé ici). Un petit guide super complet chez Larousse (6,90€ chez Amazon) qui rassemble, en 127 pages l'histoire de la barbe, des barbiers, du poil, du matos à avoir et comment s'en servir, et surtout une leçon de style.


A chaque visage sa barbe ou sa moustache, que l'on ait le visage carré ou rond, ou les cheveux courts ou longs. Un certain nombre de tailles sont clairement expliquées par étapes, et des QRcode sont disposés pour permettre de voir les vidéos correspondantes.


Très bien documenté, le guide est bourré de petits conseils pour bien s'occuper de sa barbe (ou moustache), de la préparation de la peau à l'entretien après la taille.

Pour certains d'entre vous ce n'est toujours pas très clair. Mouche ou pas mouche, barbe courte ou longue ? Vous avez besoin de voir ce que ça donne.


Il y a pour vous l'appli Philipps Grooming (gratuite sur Google Play et Itunes), qui propose, outre des conseils de barbiers, de "tester" des barbes sur vous, en faisant une simulation avec une photo.


Alors c'est sûr, c'est plus évident de faire la photo avant de se laisser pousser la barbe, ça rend mieux. On reprochera le manque de justesse de calage des simulations sur la photo, mais l'idée est là, c'est gratuit et ça peut aider à se faire une idée.


J'avoue que les tutos sont plutôt sexy...

Maintenant vous savez exactement ce que vous voulez faire de votre pilosité faciale. Rendez-vous la semaine prochaine (pendant que tout ça pousse gentiment) pour s'occuper de la peau, sous les poils et la rendre clean et prête à accueillir votre barbe toute neuve.

* Otter signifie loutre en anglais. C'est, dans le lexique gay, la catégorie des mecs pas gros et un peu poilus, tandis que les bears (ours) sont plutôt plus ronds. 

20 mars 2015

#554. Go Jockstrap #5 Modus Vivendi

Pour cette 5ème semaine, je vous présente non pas un, mais deux jocks de chez Modus Vivendi. La coupe sur ce modèle, Eternal Bottomless est ultra classique sur l'avant (on dirait un slip, bien taillé), avec un élastique large de 2 pouces (5 cm)


Il ne laisse en effet pas soupçonner l'arrière, un peu conçu comme le modèle Sport Fucker de la semaine dernière. Il est disponible en 4 couleurs : Bleu, rouge, vert et noir.


Le prix : 23,50 €
Composition : Coton (95%) Elastane (5%)
Le plus : J'aime l'idée de dévoiler un côté inattendu au premier coup d'œil en dévoilant l'arrière
Le - : Le côté un peu trop simple du modèle. Une couleur, pas de finition très étudiée.

En vente sur le site Modus Vivendi

>>> Et n'oubliez pas d'élire le meilleur Jockstrap de la série en votant ici ! <<<

18 mars 2015

#553. Des lunettes de piscine 2.0

Je ne sais pas vous, mais à la piscine, un truc chiant, c'est quand même les lunettes. On ne peut pas s'en passer, et pourtant c'est souvent la merde. L'élastique trop serré qui fait des marques, l'eau qui rentre dans un des deux yeux si c'est pas bien fixé, ou encore la buée qui se mets sur les verres.

Le nombre de fois où je remets mes lunettes ! 


Mais ça, c'était avant mes nouvelles super lunettes de piscine. De la marque Tyr, les lunettes spécial OPS 2.0 sont plus grandes que mes précédentes, et la partie en caoutchouc qui fait le joint avec la peau est elle aussi plus large, empêchant d'une d'avoir des marques, de deux, d'avoir à serrer trop.

Les verres sont traités anti-buée. Et ça c'est quand même un sacré truc. Franchement, ça me change la vie. La taille de ces lunettes de compétition est calculée pour avoir un plus grand angle dans l'eau. Pratique pour mater les nageurs sur les côtés


Et les verres sont polarisés à l'extérieur, ce qui a deux avantages. Le premier c'est de pas avoir l'air trop débile. Parce qu'on est jamais sexy avec des petits yeux dans des petites lunettes bizarres. Ne pas voir les yeux donne au moins un côté mystérieux.

La polarisation est aussi pratique ET efficace en cas de nage à l'extérieur, ça fait lunettes de soleil. Et figurez-vous que dans ma piscine, le midi, les rayons du soleil passent par la grande baie-vitrée et tombent pile poil sur le bassin (ouais je sais c'est classe). Et finalement, c'est tout con mais c'est mieux de pas être ébloui toutes les deux longueurs.

Les lunettes spécial OPS 2.0 coûtent (en ce moment) 14,55 € au lieu de 29,10 € sur le site officiel Tyr. 

16 mars 2015

#552. Mr Mercedes. Stephen King est revenu

Des souvenirs ont surgi en moi l'autre jour quand je me promenais dans les couloirs de Gare de Lyon, en repérant l'affiche annonçant le dernier Stephen King. Mr Mercedes.

Toute mon enfance, bercée par les livres-qui-font-peur de Monsieur King. Des heures passées à lire et relire sous la couette avec une lampe de poche ces bouquins, autant de classiques.


Christine, Cujo, Carrie, La ligne verte, Shining, Ça, Misery, Marche ou crève, DreamCatcher, tout autant d'univers macabres et électrisant qui m'ont accompagnés au moment où j'avais mes premiers poils au menton.

Je me suis donc procuré Mr Mercedes, histoire de voir ce que ça donne, quelques années après... et j'ai été déçu.

Pas déçu comme quand tu regardes 10 ans après l'Histoire sans fin... Ce film qui te paraissait magique, géniallissime, incontournable, grandiose, qui est finalement long, un peu culcul et avec des effets spéciaux des années 30.

Non, plutôt déçu comme quand les frites de ton McDo préféré sont pas assez cuites et en plus pas salées.

Parce que Stephen King, avec Mr Mercedes nous fourni un bon livre. Un bon livre fade. Une histoire qui se lit très facilement, qui est plutôt bien ficelée. Un polar comme on en a lu 100. Ça pourrait tout aussi bien être n'importe quel autre écrivain.

Il n'y a qu'à lire le résumé de la page Wikipédia pour vous faire une idée :

Un criminel ayant tué plusieurs personnes en les écrasant avec sa voiture nargue le policier à la retraite qui était chargé de l'affaire. 

Emballé c'est pesé. L'officier à la retraite, classique. Le méchant qui a un énorme problème d'Œdipe, classique. Le jeune informaticien gentil qui devient le Watson de notre officier, classique. L'histoire d'amour fugace au milieu du bouquin, classique.

Un classique, vous l'aurez compris. Dont on se serait satisfait chez d'autres. Mais pas chez Mr King.

Mr Mercedes, aux éditions Albin Michel.

13 mars 2015

#551. Go Jockstrap #4 Sport Fucker

4ème semaine Jockstrap, déjà (le temps passe vite) et je vous présente une marque qui ne se cache pas derrière des faux semblants : Sport Fucker. Assez peu de modèles sur ce site internet.


Une seule ligne, noire avec les détails en couleur, en version slip, boxer et deux formes de jocks. Et c'est normal, la marque se consacre plutôt aux sex toys.



Le prix : 29 € environ
Composition : Coton (96%) Spandex (4%)
Le plus : La forme du jock en lui-même qui englobe les fesses avec le tissu et non des élastiques. Modèle qui fait un peu acteur porno, mais sympa tout de même.
Le - : Le manque de choix dans les couleurs (jaune, rouge, bleu, vert, noir)

En vente dans le Marais chez Mister B au 24, rue du Temple - 75004  Paris

>>> Et n'oubliez pas d'élire le meilleur Jockstrap de la série en votant ici ! <<<