26 août 2014

#492. Abwheel, un accessoire efficace pour les abdos

Peut-être connaissez-vous cet exercice de torture sportive. La Ab Wheel, ou Roller Ab est un petit appareil constitué d'une roue montée sur un axe libre. Encore un accessoire qui vous promet des tablettes de chocolat. Mais qu'est-ce que ça vaut vraiment?


L'exercice le plus courant avec cet instrument consiste à se mettre à genoux sur un tapis. On met les mains de chaque côté de l'axe, et hophop roule ma poule, d'avant en arrière pour s'étendre et revenir à la position principale. Et plus on roule loin, plus la ceinture abdominale est stimulée, donc plus c'est efficace.

Bien entendu, cela va sans dire, si vos abdos sont recouverts d'une brioche gourmande, alors rien de miraculeux, même avec la Ab Wheel. On ne le dira jamais assez, mais la base pour voir vos abdos, c'est une bonne diététique et du sport régulier.


Vous avez plus de chance d'obtenir des résultats probants en courant régulièrement toutes les semaines qu'en faisant des centaines de crunchs dans votre salon.

D'ordinaire, les machines qui vous aident à travailler les abdos sont des machines qui guident le mouvement, comme celles qu'on trouve dans les salles de sport. Ce qui donc, ne fait travailler qu'une partie du groupe de muscles. Et donc moins efficace.

video

Tandis que la roue crée une instabilité dans le mouvement, et chaque mouvement, sensiblement différent fait au final travailler l'ensemble du muscle. Gare aux lombaires toutefois, en faisant l'exercice en ne creusant pas le dos.

Un accessoire donc plutôt efficace et pas cher, (comptez dans les 15 €) qu'on peut ranger facilement et qui vous aidera, en complément d'un peu de sport et d'une bonne nutrition.

Ab Wheel chez Decathlon 14,95€ ou chez Go Sport 12,99€

21 août 2014

Ohé, y'a quelqu'un ?

Depuis des mois je me questionne. J'ai le blues de l'écriture. Des idées j'en ai. Recommencer un blog, puis un autre, ouvrir une page Youtube... J'ai besoin de créer, mais chaque fois qu'un concept germe, j'en arrive à la même conclusion : c'est pas mieux que Mon avis surtout.

Pourtant je croyais être arrivé au bout du concept en juillet 2011. Ras le bol d'écrire, parfois sur des sujets moyennement intéressant. J'avais l'impression de faire du remplissage. Puis une tentative ratée de come-back en 2012. Depuis ce blog est en friche. Mais finalement, ma démarche originale me manque.

Alors un peu plus de deux ans après, avec un peu de réflexion et un coup de peinture, me revoilà, sans promesse. Pas d'article une fois par jour, je fais ce que je veux. Pas sûr non plus que je reste pendant 10 ans. Mais après 491 tests, je vous dois au moins cette promesse : je vais aller jusque 500, et après on verra.

4 avr. 2012

{Test#491} Neon, le petit nouveau dans les kiosques

Je ne sais pas si vous êtes des habitués des kiosques, mais sachez que depuis quelques jours, un petit nouveau essaie de se faire une place dans les piles de journaux de vos libraires préférés. Il s'appelle Néon, et débarque en France sur un concept allemand.


S'adressant aussi bien aux hommes, qu'aux femmes, fait suffisamment rare en terme de presse pour qu'il soit mentionné, son cœur de cible est citadin(e), jeune (30-35 ans), actif et curieux. Donc je suis dans la cible, quoi. Et vous aussi, j'en suis sûr.

A seulement 1,50€ (prix de lancement) pour une parution bimestrielle, j'ai lu Neon.

Ce qui m'a le plus touché, dès le début du magazine, c'est le côté proche du lecteur. On a l'impression tout de suite de faire partie de l'équipe. Le ton est enlevé et il est archi facile de s'identifier dans la lecture. Et c'est important.

Les sujets ensuite sont super bien choisis. Entre le tourisme à Bruxelles, un dossier sur comment laver nos fringues, un autre sur l'absinthe, une interview de Kyan Khojandi (le héros de bref) côté philo, une galerie d'images de holds-up par vidéo surveillance, chaque papier m'interpelle.

On y apprend aussi que se mettre un tampon dans l'anus gorgé de vodka comme chez les Ricains ça peut être dangereux, ou encore que les vaches qui portent un nom font plus de lait dans la très bonne rubrique des savoirs inutiles.

Néon c'est aussi un magazine où les journalistes se mouillent. Julien Chavannes a testé et raconte (de manière très sympa) ses 80 heures sans dormir. Lara Fritzsche de son côté a investigué, et goûté les insectes comestibles.

Rien d'ultra novateur, mais ça fonctionne plutôt bien, et c'est frais dans la manière d'aborder les angles. 

Un ton plutôt juste, des sujets un peu funky sans être trash, un prix attractif, Néon est une bonne nouveauté. A surveiller par la suite, pour voir si ça tient la route sur le long terme.

Numéro 1. 1,50€ Avril-mai 2012. Dans les kiosques.

22 mars 2012

{Test#490} Tea-Rex, la boule à thé du Crétacé

Depuis tout le temps que je vous ai lâchement abandonné, imaginez le nombre de gadgets rigolos, pas très utiles ou encore complètement geek que j'ai découvert. C'est monstrueux, je sais. Celui-ci en fait partie.

Le Tea-Rex a une et une seule fonction, mais bien pratique, celle-ci : c'est une boule à thé. Le petit dinosaure vert s'ouvre au niveau de la tête, permettant ainsi d'insérer du thé en vrac dans son petit corps fluo.

La jonction, que je pensais pas très solide est en fait plutôt bien conçue, car après quelques semaines d'utilisation, jamais je ne me suis retrouvé avec tout mon thé flottant dans une soupe immonde.

En silicone, il résiste à la chaleur (tant mieux pour le thé), et passe au lave-vaisselle. Pratique. Enfin plus ou moins, parce que le fameux silicone - qui rend l'objet rigolo, coloré et tout - est une matière qui colle et donc après utilisation, si vous voulez vous refaire un thé dans la foulée, c'est la galère totale pour sortir le thé en vrac qui colle aux parois.

Mieux vaut dans ce cas ne pas changer de variété de thé. La seule solution vraiment efficace que j'ai trouvée est d'enlever le plus gros et d'attendre le lendemain que le thé ait séché. Là, il suffit de secouer la boule à thé pour que tout s'en aille bien gentiment.

Mignon, sympa mais pas ultra pratique.

(ndlr. En fait si, j'ai trouvé une autre solution : vider le plus gros au dessus d'une poubelle et rincer le restant. Ça marche, même si c'est toujours pas super super pratique. Je suis pas très malin...)

Veillez aussi à avoir un mug de taille respectable. L'objet est conçu pour entrer dans la plupart, mais on ne sait jamais. Pour peu que le vôtre soit un peu étroit... (je ne veux rien entendre, il n'y a aucun sous-entendu)

Le mimi dino se trouve au Virgin Megastore des Grands Boulevards, ou sur des sites internet comme Amazon. Il vous coûtera entre 9 à 15 € selon les points de vente.

19 mars 2012

{Test#489} Avenue Q au théâtre Bobino

Il y a quelques jours, je suis allé voir avec une bande d'amis Avenue Q au théâtre Bobino. Aucune idée de ce dont ça parle, de quoi ça retourne, je suis un peu le mouvement. Ma seule vraie info, c'est qu'il y a des marionnettes... Je crois


Première info, et non des moindres, nous nous sommes retrouvés un peu avant, pour boire l'apéro. Et je ne saurais que trop vous conseiller L'Entracte, petit bar de la rue de la Gaité, où le plus réside dans les bonbons, popcorn, cacahuètes, Dragibus, sucettes et autres douceurs, distribués petit à petit pendant l'apéro.

Une Deux pintes plus tard, nous voici placés. Les lumières s'éteignent et le spectacle commence... sur deux écrans par une animation pas terrible... Deux acteurs entrent en scène, portant à bout de bras des marionnettes et se mettent à chanter.


Grand moment de solitude quand je me demande ce que nous faisons ici et tentant de me rappeler qui, de mes amis a eu cette fameuse idée que de nous traîner ici. Forcément celui qui rit déjà comme une baleine.

A peine 3 minutes plus tard, je me surprends moi-même à trouver une blague drôle. Puis une autre. C'est à peine croyable, mais je commence même à trouver les marionnettes attachantes. Et lorsque commence la chanson "Internet c'est pour le cul", je suis dans le spectacle à 100%.

"Prends ta bite et double-clique"

Ah oui parce que, au contraire de ce que je pensais, ce spectacle n'est absolument pas pour les enfants (il est d'ailleurs interdit aux moins de 12 ans). Il parle de cul, il parle d'homosexualité et de coming-out, il parle de racisme mais aussi d'amour. Le tout avec beaucoup de légèreté, d'humour et d'auto-dérision.

En deux mots l'Avenue Q, c'est un quartier un peu cheap de New-York où se retrouvent tout un tas de personnages un peu paumés, des rêves plein la tête, et des emmerdes jusqu'au cou. Chacun donnant ou du moins essayant de donner son sens à sa vie.

On sort de là avec la patate, la banane, la pêche (mangez 5 fruits et légumes par jour) et surtout bien content d'avoir écouté celui de mes potes qui rigolait dès les 5 premières minutes comme une baleine, parce que finalement, il a bien fait de vous traîner là.

Réservation dans les points de vente habituels ou au 08 2000 9000 (numéro Bobino, 0,09€/mn)
A partir de 19,90€. Du mardi au samedi à 20h30.
Le samedi et dimanche à 17h00.