2 juil. 2011

{Test#474} Hit 10 de juin ! Sunny Music

Ce week-end, je suis en vadrouille à Madrid, pour faire la fête. Et qui dit fête dit musique, et en ce moment je ne sais pas vous, mais j'ai envie de trucs qui bougent, qui connotent dès les premières mesures la plage, les cocktail, et le vent dans les cheveux. Voici donc ma playlist de juin, Sunny music.

En 10è position, c'est la belle Nicole Scherzinger que j'ai choisi, avec son single Don't hold your breath. Pas des meilleures de ses chansons, un peu facile, mais il y a un je ne sais quoi dans la rythmique qui fait qu'on y revient.

En numéro 9, c'est Snoop Dogg qui veut nous faire suer avec David Guetta sur Sweat. Franchement pour tout vous dire, j'avais pas capté que c'était Snoop Dogg qui chantait, mais j'avais en revanche reconnu la Guetta's touch sur un titre comme il en propose à la pelle. Encore une fois pas des meilleurs, mais ça continue de bien mettre l'ambiance.

A la 8ème place, même si j'en ai un peu honte, c'est Loona que j'ai mis. Méga commercial, ce titre me fait penser à des tubes dance du milieu des années 90. A la recherche du tube de l'été, la chanteuse blonde nous explique de sa belle voix vocodée qu'à la plage elle aime danser sur les rythmes de la nuit, les sons de la fête ! Une chose est donc sûre, ce ne sont pas ses profondes paroles qui l'ont placée dans mon top 10...

Sur la Marche numéro 7 siège Luce, la jeune gagnante de la Nouvelle Star de l'an dernier, avec son premier single, au clip aussi rigolo qu'elle semble être. L'été noir est une chanson emprunte de beaucoup de personnalité, tout comme l'ensemble de son album éponyme, que je conseille vivement pour ses paroles autant que pour la musique.

Nous en arrivons à la 6è position avec une reprise d'un tube des années 80 par une petite jeunette dont je parlais ici. Le fameux Girls Just Wanna Have Fun est en effet repris par Miley Cirus dans une version Rock and Roll assez dynamique. J'aime particulièrement l'utilisation des cordes dans ce titre.

Top 5 avec Chris Crocker, petit gay que vous connaissez tous. Souvenez-vous, il pleurait pour Britney, priant le monde entier de la laisser tranquille dans cette vidéo qui a fait le tour du monde.

Un relooking (extrème) et une utilisation bien gérée de cette soudaine notoriété, et Chris Crocker revient avec non seulement ce single, Second to none - qui ressemble, à s'y méprendre à un tube qu'aurait pu chanter la diva pop - mais aussi du porno, visible sur son Tumblr (interdit au moins de 18 ans). Belle reconversion, y a pas à dire. Le pire c'est que j'aime bien.

A la quatrième place, voici que voilà Bob Sinclar qui reprend avec Raffaella Carra un tube gay en Italie depuis la nuit des temps, Far L'amore. La langue de la botte porte en elle le sexy de l'été. Ça donne envie de danser, et de faire des langues étrangères.

Nous voici arrivés à la troisième marche du podium, avec Beyoncé et son fameux Run The World. Une chanson scandée forte et entraînante, et dont les performances scéniques que j'ai pu voir sont survoltées. Une rythmique qui parle direct à ton popotin, tu peux pas faire autrement que de le bouger.

Médaille d'argent et deuxième place pour Shy'm et son remix de Prendre l'air. Là encore, je ne suis pas franchement fier de ce choix, mais j'assume parce que j'avoue que j'écoute un peu tout le temps cette chanson, dont je trouve le remix franchement réussi.

Et enfin, je l'ai découverte sur le podcast de Pierre Fitch, Natalia Damini avec son single Your Lies, en écoute sur son site. Ce titre me rappelle toute une époque de clubbing, de fêtes en extérieur, sur le bord de l'eau, rien de mieux pour couronner une playlist de l'été.

2 commentaires:

  1. @ Adrien : ouais et puis bandant, finalement. En tous cas plus qu'en blonde...

    RépondreSupprimer