19 déc. 2014

#515. Emvie, un artiste à découvrir sous tous les angles

Quand j'ai vu passer ses photos sur mon mur Facebook, posté par je ne sais plus quel ami, je me suis juste dit : "Wow beau gosse..." Et puis quand il est passé une nouvelle fois, je me suis mis à lire les mots qui accompagnaient les photos : Emvie sort son premier album.


Le jeune homme a un site internet plutôt bien fait, on trouve son album, Light Sound (made in home) sur toutes les plateformes. J'ai écouté et me suis rendu compte que je connaissais le bonhomme par un ami commun. Je l'ai donc contacté, et plutôt que de vous parler de sa musique, je lui ai demandé de le faire.

La scène se passe dans un Starbuck bondé, où il doit faire approximativement 45°C.

Fabisounours : Ton album est produit grâce à un site participatif. Tu as atteint ton objectif de 5000€ pour presser ton album. Qu'est ce que ça fait ?
Emvie : Je trouve ça très rassurant. Tous les artistes ont besoin de se sentir soutenus. C'est juste une étape, il y a encore beaucoup de travail à faire, mais ça me rend heureux.

F : Tu as beaucoup de fans ?
E : Quelques uns, oui. Je ne suis qu'au début de ma carrière. Mon premier single est sorti il y a 4 ans, et mon album il y a quelques mois, c'est le tout début de l'aventure, et je fais ça depuis déjà 7 ou 8 ans.

F : Tu as un studio maison, et comme le dit ton album, tout est home made. Tu es aussi musicien ? 
E : Oui et non. J'écris, je compose, j'interprète, mais j'ai mes musiciens. J'aime beaucoup travailler avec eux. Après je recomstruit, j'arrange tout ça. C'est assez accessible en fait, aujourd'hui d'avoir son studio.


F : On sent que tes choix musicaux ne sont pas mainstream. Il y a des partis pris intéressants. Est-ce que c'est important pour toi de pouvoir te dire libre artistiquement ? 
E : C'est super important, et je le serais encore plus dans le prochain album.

F : Tu es jeune, et ton style va à l'encontre des stéréotypes actuels. Ta musique est old school, groove. D'où ça te vient ?
E : le côté groovie, ça vient de ma mère. C'est elle qui me faisait écouter toute la musique qui m'a influencé.

F : Pour ma part je n'ai aucune connaissance de la musique funk ou groove. Je vais te dire à qui j'ai pensé en écoutant tes musiques et tu me dis ce que tu en penses : 
Ophélie Winter ? Mhhh... Pourquoi pas...
Sting ? Ah non, pas du tout.
Kool and the gang ? Oui, carrément !
Madonna ? Oui, évidemment...

F : Et aujourd'hui, ton style de musique c'est quoi ? 
E : Je suis de manière générale très électro house et ça s'entendra beaucoup plus dans mon prochain album, sur lequel je bosse. Là tout de suite, je pense à, pêle mêle : Daft Punk, Madonna, Camille et Mickael Jackson.

F : Dans tes chansons, tu parles d'amour, de sexe, de relations, de l'inspiration de l'artiste. C'est tout toi ? 
E : C'est ma bio, mais en douceur. J'ai énormément de choses à dire, et j'aime l'exprimer dans mes chansons.


F : A qui tu parles, dans ton titre "Juste" ? 
E : En fait à tout le monde. On fait des tas de rencontres dans la vie, des fois ça se passe bien d'autres fois moins bien. Beaucoup de gens peuvent se retrouver sur cette chanson.

F : Tu as fait de belle rencontres professionnelles comme Laurent Petitguillaume ou Desireless avec qui tu as fait un duo. Qu'est ce que ça t'a apporté ?
E : Desireless est une personne humaine, très pro et ça a été un bonheur de bosser avec elle. Un moment magique. Laurent Petitguillaume est devenu un vrai ami, un mentor, un frère. Il a écrit certains de mes textes. Il me soutient beaucoup. Quand on a commencé à travailler sur mon album, tout s'est mis en place rapidement, facilement, de manière centrée et logique. C'était Juste.

F : Quand je t'avais croisé il y a 4 ans, tu n'avais pas ce look. Un chapeau, pas de moustache... C'est important pour toi l'apparence, dans la vie d'un artiste ?
E : Le look est ultra important. Pas parce que je suis un artiste, tout le monde devrait avoir un vrai look qui lui appartient.


F : Alors imagine que je suis producteur et que je te demande pour ton prochain album de changer radicalement ton look. Tu as 30 secondes pour y penser
E : Whaouh, euh ok. Alors j'aurais les cheveux colorés, en gris blanc. Je garderais ma moustache, parce que je l'aime bien. Et je porterais des pointes de danseur. (lol). Oh mince, je suis en retard à mon cours de BodyPump !

Emvie est un artiste vraiment chouette, plein de vie et d'envies. Si vous aussi vous voulez découvrir son album, il est disponible en digital sur toutes les plateformes, et l'album physique sur son site internet !

Light Sounds (made in home) sur Itunes, Deezer, Spotify.
Suivez-le sur Facebook ou pour les yeux sur Instagram

Aucun commentaire:

Publier un commentaire