30 mai 2010

{Test#156} Le dogtraining

En ce dimanche, après vous avoir écrit des articles pratiques certes, mais pas ultra sexy les deux dernières semaines, entre les crèmes de virilité et les lubrifiants, rien de très chaud et de croustillant à se mettre sous la dent. Oui, mais c'est parce que je savais que cette semaine rattraperait au moins les deux dernières. Du trash en voici en voilà, puisque cette semaine, je vous présente le dogtraining.


Pour les besoins de l'enquête je me suis rendu chez Rob, dans le Marais, sex-shop spécialisé dans le SM, latex, cuir et toutes disciplines de cet accabi. JC, le vendeur, m'explique que ce n'est pas tout à fait son truc, le dog training, mais que c'est une discipline très à la mode chez les 25-35 ans parisiens, tandis que le cuir et les godes aux proportions de meubles sont des activités, disons plus conventionnelles dans le SM et prisées par le plus grand nombre.

Le principe du dog training est assez simple, somme toute. Il s'agit d'un jeu de soumission et de domination, auquel on ajoute un jeu de rôle (c'est, selon JC ce qui plaît beaucoup aux jeunes) : le soumis est un chien ; le dominateur est son maître.

Comme tout jeu de domination, la moitié du jeu est dans la tête, et le reste passe par une mise en scène. Et pour aider à la mise en scène du dog training, JC me présente un certain nombre d'accessoires :


Le collier et la laisse. Ces deux accessoires sont, grosso modo, le B.A. BA du dog training. Un chien sans laisse, ce n'est pas tout à fait un chien. Du moins dans l'imaginaire et le fantasme. Parmi un choix pléthorique de colliers, mon regard se porte sur un assez mince, muni de clous. "Le basique", me confirme JC. En effet le but du jeu c'est de rentrer dans le personnage à fond, et avec ce collier, ça aide. La laisse quant à elle est une chaîne avec une poignée en cuir ; simple ; efficace.

Un deuxième accessoire quasi indispensable, la queue de chien. Oui parce que un chien sans queue, ce n'est pas tout à fait un chien. Et j'apprends, avec stupéfaction, qu'il existe des queues pour hommes, qui sont en fait des plugs, munis à l'autre extrémité d'une queue en latex, que l'on peut faire bouger à souhait. Le machin me semble énorme, mais il n'y en à qu'un en magasin, le deuxième, Cerbère a fait un malheur, il n'y en a plus un seul. Je prends.

JC m'explique que pour aller plus loin, il existe des muselières, des genouillères (bien pratiques pour la position à quatre pattes prolongée), ou des dog-mitaines que l'on se passe sur les mains et qui ressemblent à des pattes de chiens. Pour l'instant je vais tester tout ça.


Je dois vous avouer que plusieurs fois, j'ai voulu surprendre mon mec muni de tous mes accessoires canins, pour voir ce qu'il en penserait. Mais je me suis chaque fois heurté au même problème : le plug est trop gros.

Je décide d'amener tout mon matos en vacances. Et un jour que mon mec se prend pour le jardinier dans Desperate Housewives (vous imaginez comme ça peut être excitant), je décide de tenter le coup à nouveau. Et ça marche (les vacances, ça détend !). C'est allongé sur le lit et remuant la queue qu'il me découvre.

Même si, je vous assure, le plug-queue a quelque chose d'esthétisant (si, si!), l'accessoire le plus excitant reste la laisse et son collier. Et les minutes qui suivirent le prouvèrent, mais à ce moment de l'article c'est classé X. Tout ce que je peux vous dire c'est que le jardinier s'est transformé en bûcheron pour mon plus grand plaisir et que l'excitation était à son comble. Comme quoi, quelques accessoires peuvent parfois vous faire dépasser les frontières de votre libido, et le tout avec une pointe d'humour.


Accessoires chez Rob-paris. 
8 square Ste Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
Le collier, 50 €
La laisse, 28,50 €
Le plug Pluck, 62 €

Pour les plus intéressés, des stages de dog training existent. Pas très compliqués à trouver sur le net. 

13 commentaires:

  1. Quand j'ai lu le titre de ton billet je croyais que tu allais nous parler de Coupine et de ses exploits canin. Je me suis lamentablement fourvoyé...
    Vous l'avez pas mêlée à vos ébats au moins ?

    Bon, sinon le trip toutou à son pépère, nan, c'est pas du tout ma came a priori. Je n'ai pas besoin d'avoir une laisse autour du cou pour remuer la queue :D

    RépondreSupprimer
  2. OMG ! (j'ai rien d'autre à ajouter)

    RépondreSupprimer
  3. la queue du chien je ne savais pas que ça existait, fallait y penser et la façon de la mettre est appropriée :o). sinon, question sérieuse, est-ce que le trip va jusqu'à aboyer pour communiquer avec le maître?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ilest très important de pouvoir s"exprimer en aboyant,j'ai moi-même un dog et je lui ai appris a dire oui ,ouaf ouaf ,non ouaf ,et en aboyant 3 fois pour demander la parole ,il s'investi réelement dans sa nouvelle identité .

      Supprimer
  4. OMG bis ! Les images sont un peu violentes... lol

    Sinon, je voulais savoir s'il y avait des étapes dans ce training avec remise de diplômes et tout le tralala. On pourrait organiser des soirées événement pour ton passage réussi de chiot à chienne en chaleur ;-)

    RépondreSupprimer
  5. @ Tambour : Coupine fait des progrès mais il n'était pas question d'elle aujord'hui, et non je te rassure, elle ne fait jamais partie des parties :D Et si tu veux savoir, pas besoin non plus de laisse pour qu'on la remue la queue, c'est plus du genre expérimentale et fun quoi...

    @ Pierre : j'avais pas vu que c'était toi le OMG la première fois, mais j'étais persuadé que c'était toi. Le côté jeune pucelle qui trouve tout un peu hard alors que... hein, on te connais hahaha

    @ Kindgay : j'aurais pas dit mieux moi meme hihihi

    RépondreSupprimer
  6. @ Anthony : alors écoute je ne suis pas spécialiste de ce genre de trips. On l'a fait une fois, c'était marrant. A l'occasion je pense qu'on ressortira les accessoires, mais pas en faire un rituel, non. Par contre comme je le disais, pour ceux que ça branche, il existe des stages, où le maitre et son chien sont en dressage pendant une semaine, ou dix jours, de manière très sérieuse. J'ai vu des images, où le chien dort dans une cage, et mange dans une gamelle, ne sort qu'en laisse etc. Ca peut aller beaucoup plus loin que pour rigoler un jour comme ça. Donc j'imagine que l'aboiement, dans ces cas là est de rigueur.

    RépondreSupprimer
  7. @ Damien : ah ouais grave violent, on a beaucoup hésité avant de les publier... Réunion au sommet avec Will et tout... lol

    On a bien compris sinon, mon cher Dam qu'on te manquait atrocement et que t'as très envie de faire des soirées avec nous. Et ça ne sert à rien de trouver des prétextes bidon. Pour ce qui est du canin, on réservera ces occasions aux anniversaires de Coupine. Sinon je ne compte pas m'inscrire en national en concours canin, nononon :D

    RépondreSupprimer
  8. Crois en mon experience tout a fait moyenne en ce domaine mais néanmoins, c'est le genre de jeu avec qui il faut etre sur de ne pas se gourrer de partenaires !

    RépondreSupprimer
  9. @ Corto : ah ben de toutes façons, c'est le genre de jeux que je ne ferais qu'avec mon partenaire... Donc ça limite

    RépondreSupprimer
  10. Après, faut passer chez le toiletteur?
    MDR

    RépondreSupprimer
  11. @ Ô d'Evian : je pense pas que ce soit nécessaire, mais qui sait, tu sais dans les groupes qui font ça pendant une semaine, je suis sur qu'ils font du toilettage :D
    (mais moi j'ai pas fait ça lol)

    RépondreSupprimer