22 nov. 2010

{Test#320} The Knife, la New Wave en mode suédois

Il y a quelques semaines, j'étais tombé, au hasard d'un cliquage intempestif et frénétique sur Youtube sur un clip bizarre où une femme transsexuelle chantait dans un bar pas top du nord de l'Europe (impression donnée par les murs en lambris, typiquement comme dans les saunas)


Et puis j'avais continué ma life, quoi, comme disent les jeunes, et sans m'en rendre compte j'étais tombé amoureux de la musique de ce clip. Sauf que c'est pas si simple. Va retrouver une musique dont tu te souviens pas bien l'air (j'ai essayé quand même Shazam, sans résultat), et dont tu ne connais ni le nom du groupe, ni le titre.

Ça donne des recherches totalement infructueuses sur google : "groupe suédois dont le clip est dans un bar miteux", "femme transsexuelle chante dans un bar nordique", je ne vous raconte pas ce sur quoi je suis tombé. J'ai harcelé des blogueurs, comme lui ou lui, mais rien n'y fit, je ne retrouvais pas le groupe.


Et puis à force de persévérance, j'ai réussi, la semaine dernière. Il s'agissait en fait du groupe The Knife dont la chanson, Pass this on, me met quasiment en transe. Et pour être sûr de jamais plus oublier, la voici, la voilà.


The Knife, c'est un groupe composé d'un frère et d'une soeur. Ils sont suédois (d'où le lambris), et ont commencé leur carrière il y a dix ans. Les deux conservent un certain anonymat, se produisant principalement avec des masques vénitiens. Quelques titres, dont Silent Shout ou Heartbeats, sont plus connus du grand public que le reste de leur oeuvre.

The Knife - HeartBeats


La musique de The Knife est électro, très empreinte de sonorités de synthés, avec plein de petits samples qui font vachement penser aux années 80. C'est une musique parfois aussi expérimentale, et très personnelle. Si on peut rapprocher le groupe à Royksopp, par exemple, on sent que le frère et la soeur explorent dans chaque nouvel album une route musicale qui leur est propre.


Leur dernier album, Tomorrow, In a Year (sorti début 2010, soit presque un an demain) explore une confrontation entre l'électro et le classique, c'est étonnant, c'est très intéressant, et ça s'écoute ici.

9 commentaires:

  1. Excellent morceau, également sur la bande originale du très bon film de Xavier Dolan : les amours imaginaires

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, c'est très bon. Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas du tout ce groupe !

    RépondreSupprimer
  3. c'est effecivement tres bien j'adore voila je suis fan...

    RépondreSupprimer
  4. Quelle persévérance!! C'est le groupe dont tu me parlais il y a un mois, nan?!

    RépondreSupprimer
  5. @ Anonyme : J'aurais dû le préciser, en effet c'est pas la première fois qu'on me le souligne !

    Cee, c'est toi là-bas, dans le noir ?

    @ Nicolas : Ah ben je suis content de te faire découvrir, si tu ne connaissais pas. Parfois j'hésite à faire des articles en me disant que je ne vais rien apprendre à personne. Rien que ton com' me fait dire le contraire. Cool :D

    @ magaluff : dis donc toi, jte connais nan ?

    @ Alban : Oui, mais tu es linké, dans les blogueurs que je harcèle, lol ! Exactement c'est bien ce groupe ! J'ai fini par trouver. Je suis comme les petits Chiwawa, je ne lâche jamais !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas un très grand fan des Knife.
    Par contre Jose Gonzales a fait une reprise de Heartbeats, que je trouve absolument magnifique, mais qui est dans un registre tout à fait différent.

    RépondreSupprimer
  7. ben alors !! t'aurais du me demander, je saoule tout le monde avec Karin Dreijer, The Knife et Fever Ray son autre groupe !!! je suis FAN de cet univers !

    RépondreSupprimer
  8. @ Le Petit Prince : noté je vais écouter ça !

    @ Laora : J'ai écouté un peu Fever Ray aussi c'est sympa. Cool que ça te plaise. Si ça se trouve c'est toi qui en avais parlé à la base !!!

    RépondreSupprimer
  9. Do you need free Google+ Circles?
    Did you know you can get them AUTOMATICALLY AND TOTALLY FOR FREE by registering on Like 4 Like?

    RépondreSupprimer